Réussir un recrutement pour son salon de coiffure

Vous pensez avoir trouvé la perle rare et avez reçu le CV d’un collaborateur potentiel ! C’est déjà bien. Maintenant il va falloir mener de main maître l’entretien de recrutement afin de savoir si la personne retenue fera l’affaire.

Suivez les conseils de PLANITY pour réussir  votre recrutement…

Pour réussir un recrutement, validez les expressions de votre candidat  

Votre futur collaborateur sera au contact de votre clientèle tout au long de la journée, décrochera peut-être le téléphone pour prendre des rendez-vous et répondra à des messages laissés par votre clientèle.

Il est donc impératif qu’il ait une bonne élocution et parle bien… Après, à vous de décider en fonction du style de votre salon mais n’oubliez jamais que votre collaborateur sera l’image de votre entreprise et qu’il doit la représenter.

Nous vous conseillons tout d’abord de faire un entretien téléphonique pour être sûr que votre candidat s’exprime correctement ou du moins comme cela vous convient.

N’oubliez pas

  • De vérifier son passé dans la coiffure. Demandez-lui de vous montrer des réalisations : vous pourrez juger de sa dextérité et de sa technique.
  • De faire rencontrer votre candidat à d’autres collaborateurs dont vous êtes proche car il peut être bon d’échanger sur le sujet. Cela vous permettra de mettre en valeur vos collaborateurs et de faciliter l’intégration du nouveau coiffeur au sein de l’équipe. Le risque est que vous ne soyez pas du tout d’accord sur le profil et la personnalité de votre candidat et peut-être, au final, de compliquer son intégration. Ne le faites que si vous êtes sûr de vous.
  • De valider où il en est de sa recherche d’emploi et si il a d’autres entretiens en cours .
  • De vérifier qu’il est motivé par son métier et le marché de la coiffure.
  • De lui proposer une formation peu de temps après son arrivée. Cela vous permettra de tester son intérêt pour le métier, de le motiver ou le mettre à niveau si besoin.

Ce qu’il faut savoir au moment de l’embauche de votre nouveau collaborateur

Sachez que suivant la convention collective de la coiffure, un recrutement se déroule ainsi :

  • Essai professionnel (Article 7.1.1)

L’employeur peut soumettre les candidats à l’embauche à une épreuve, ne pouvant dépasser 1 journée. Dans ce cas, il doit verser au candidat une indemnité forfaitaire de déplacement. Cette indemnité est calculée sur la base de 7 fois le taux horaire minimum garanti pour le poste à pourvoir.

  • Période d’essai (Article 7.3)

La période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d’apprécier si les fonctions occupées lui conviennent.

La durée est de 2 mois maximum renouvelable. Cependant, avant d’envisager un
renouvellement de la période d’essai à l’initiative de l’employeur ou du
salarié, un entretien à mi-période pourra se tenir afin de faire un bilan
d’activité et d’adaptation au poste de travail.


Notre avis

Le salaire ne doit pas être une angoisse pour vous au moment de l’embauche d’un collaborateur. Rémunérerez votre collaborateur au prorata des clients qu’il va ramener au salon et qu’il coiffera sur le mois. Il gagnera donc en fonction du travail qu’il fera effectivement. Plus il aura de clients, plus son salaire augmentera sous forme de prime. Si vous souhaitez absolument ce candidat, augmenter un peu le salaire fixe mais diminuez du coup le pourcentage de sa prime à valoir le nombre de clients mensuels. Proposez-lui une deuxième prime sur la revente effectuée.

solution Planity
Voir les commentairesFermer les commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.