Que faire pour mon établissement de beauté pendant le confinement ?

Le 15 mars dernier était annoncé, par le gouvernement, une quinzaine de confinement qui risque de durer plus longtemps… Les entreprises comme les salons de coiffure et les instituts de beauté ont donc dû fermer leurs portes et proposer à leur personnel un chômage partiel.

Pendant cette période de confinement de votre entreprise, il est peut-être temps de repenser certaines choses dans votre salon ou institut et de préparer le retour à l’activité. Il y a toutes les chances pour que les affaires repartent bien si vous avez réussi à tenir le temps du confinement. Soyez donc prêts !

Vos tarifs

Il est peut-être temps de calculer le prix de revient de chacune de vos prestations et de réfléchir à vos tarifs, quitte à les revoir et les rectifier.

Cela vous permettra de vous poser les bonnes questions sur votre politique tarifaire, au-delà de regarder ce que fait la concurrence (même si il faut la connaitre). Travailler sa politique tarifaire justement permet de travailler ensuite sereinement avec ses fournisseurs, de négocier avec justesse les primes des collaborateurs, de définir le CA mensuel à réaliser… et vous permet surtout de gérer votre entreprise pour qu’elle soit pérenne et saine.

Vous avez peur d’augmenter vos tarifs vis-à-vis de votre clientèle ?

N’oubliez pas que tout augmente au cours de l’année et vos prestations aussi.

Allez-y en douceur avec votre clientèle fidèle en leur accordant une remise fidélité sur 1 an par exemple et multipliez les petites attentions pour toutes et tous. Les services supplémentaires justifient toujours une majoration des tarifs. Et surtout soyez irréprochables dans les prestations.

Pour aller plus loin :

Vos fournisseurs

Il est temps de réfléchir à vos fournisseurs. Une fois que vous aurez calculé vos prix de revient prestation par prestation, vous vous rendrez peut-être compte que vos tarifs ne sont pas adaptés mais aussi que vous pouvez optimiser vos achats. La solution ne sera pas forcément d’augmenter vos tarifs car vous devez rester dans le panier moyen des vos clients.

Prenez le temps de réfléchir comment mieux gérer vos achats. Parlez-en à votre fournisseurs qui trouvera certainement une solution avec vous pour que votre trésorerie soit bien gérer.

Votre loyer

Si votre propriétaire n’est pas revenu vers vous au début du confinement, prenez contact avec lui. Expliquez-lui votre situation et demandez-lui s’il peut alléger votre loyer pour le mois d’avril, vous autoriser des délais de paiement ou voir si il veut bien l’annuler… pourquoi pas… nous avons eu des témoignages dans ce sens.

Votre banque

Prenez contact avec votre banque pour décaler vos remboursements d’emprunts et voir ce qu’elle propose à ses clients en ces temps de crise sanitaire. Vous aurez peut-être de bonnes surprises.

Vous pouvez aussi faire appel à un médiateur, grâce à un service mis en ligne par la Banque de France, afin de rééchelonner vos crédits bancaires. Cliquez ici pour en savoir plus.

Vos impôts

D’après le site www.impots.gouv.fr :

  • Pour les entreprises (ou les experts-comptables qui interviennent pour des clients dans cette situation), il est possible de demander au service des impôts des entreprises le report sans pénalité du règlement de leurs prochaines échéances d’impôts directs (acompte d’impôt sur les sociétés, taxe sur les salaires).
  • Pour les contrats de mensualisation pour le paiement du CFE ou de la taxe foncière, il est possible de le suspendre dans leur espace professionnel ou en contactant le Centre prélèvement service : le montant restant sera prélevé au solde, sans pénalité.
  • Pour toute difficulté dans le paiement des impôts, ne pas hésiter à se rapprocher du service des impôts des entreprises, par la messagerie sécurisée de leur espace professionnel, par courriel ou par téléphone.

Lien vers le formulaire de délai de paiement et/ou remise d’impôt.

Vos charges sociales et/ou fiscales

Vous pouvez demander une demande de délais de paiement pour vos charges sociales et/ou fiscales. La demande est à réaliser sur votre compte en ligne de l‘URSAFF dans la rubrique « Formalité déclarative / Déclarer une situation exceptionnelle ».

Votre demande doit expressément mentionner le motif : « difficultés de trésorerie dans le cadre du Covid-19 » en expliquant votre situation.

Votre trésorerie

Si vous avez des créances, prenez votre téléphone et faites rentrer l’argent. Mais attention, faites-le avec délicatesse, les temps sont durs pour tout le monde, certaines entreprises ont plus de facilités que d’autres.

Et si vous avez des dettes, négociez des délais supplémentaires de règlement auprès de vos créanciers.

Un fond de solidarité appelé aussi Aide d’urgence pour les petites entreprises a été créé. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une aide de base de 1 500 euros si votre entreprise a été obligée de fermer pour raison sanitaire OU si votre chiffre d’affaires a baissé de plus de 70% par rapport à N-1 sur le mois en cours. Cette aide est réservée aux entreprises dont le CA est inférieur à 1 million d’euros.

De plus, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, prévoit « un dispositif anti-faillites pour les entreprises qui emploient au moins un salarié et qui seraient en très grande difficulté malgré le recours à tous les autres dispositifs » qui se traduira par un soutien financier renforcé au cas par cas.

Pour connaitre les mesures de soutien et les contacts utiles dans votre région : ici

salon de coiffure et institut

Vos collaborateurs

Gardez le lien avec vos collaborateurs est très important en ces temps un peu tendus.

Pour cela vous disposez d’une multitude de façons de le faire : par mail, sms, groupe WhatsApp, groupe messenger, téléphone…

Le but n’est pas d’échanger sur la crise qui nous touche et sur vos angoisses de chef d’entreprise mais d’échanger sur des sujets légers, de prendre des nouvelles, de créer du lien, d’organiser des jeux ou autre… de surtout garder le contact et une équipe motivée pour son retour au travail.

Vous pouvez les impliquer si vous souhaitez prendre des décisions pour le salon ou l’institut, comme sur un changement de tarifs ou de déco pourquoi pas.

Vous pouvez en profiter pour discuter tranquillement avec chacun d’entre eux sur leur quotidien et voir si vous pouvez l’améliorer d’une façon ou d’une autre.

Vos clients

Gardez le lien avec vos clients est clientes est primordial. Vous avez toutes les chances de les retrouver après le confinement avec une coupe ou une couleur maison, une manucure ou une épilation maison … et ça… ça ne va pas être facile mais donnera encore plus de valeur à votre savoir-faire !

Pour rester en contact avec votre clientèle, postez sur les réseaux, communiquez sur votre site, associez-vous à des actions menées dans votre région pour lutter contre le virus et faites-le savoir.

Ne soyez pas avares de conseils utiles pour leurs cheveux ou leur beauté pour qu’elles attendent tranquillement la réouverture de votre salon ou institut. Partagez des anecdotes, des infos sur votre activité, communiquez sur votre équipe….

Prévoyez l’organisation d’un événement pour la réouverture de votre salon et invitez vos meilleures clientes en priorité. Couvrez-les d’attentions et faites leur comprendre combien elles vous ont manqué.

Avant la réouverture du salon ou de l’institut

  • Faites le grand ménage dans votre salon ou votre institut et videz-le entièrement ;
  • N’oubliez pas de retirer les petits cheveux qui se logent partout même jusque dans les chaussures ;
  • Faites l’inventaire de vos outils et vérifiez si vous ne devez pas en changer, ou faire aiguiser vos ciseaux ;
  • Comptez vos produits que vous avez en stock et préparez vos futures promotions en fonction de ceux à liquider en priorité ;
  • Préparez les prochains événements qui pourront vous permettre de créer du trafic dans votre salon ou institut, comme la fête des voisins (le 29 mai), la fête des mères (le 7 juin)….
  • Vérifiez si vous avez de cartes de visite pour tout le monde (ancienne méthode mais toujours efficace pour se faire connaitre), si votre site internet est à jour et si vous postez suffisamment sur les réseaux ;
  • Organisez et prévoyez une campagne de sms pour la réouverture de votre salon ou institut. L’ équipe PLANITY est là pour vous accompagner si besoin ;
  • Prévoyez une petite attention particulière pour les retrouvailles avec vos clientes.

Mes conseils

Même si la période est difficile, mettez-la à profit pour organiser et optimiser votre entreprise.

En effet, une bonne organisation permet de vous aider à anticiper et gérer les problèmes que vous pourriez rencontrer, de réaliser des économies sur les dépenses mais aussi de mieux rentabiliser votre société, de mieux manager et de faire évoluer votre équipe comme il se doit.

Une bonne organisation est donc très importante. Mettez ce repos forcé à domicile à profit pour revenir encore plus fort.

solution Planity
Voir les commentairesFermer les commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.