Les affichages obligatoires en salon de coiffure et en institut de beauté

Une liste d’affichage, à destination des salariées mais aussi des client.e.s, est obligatoire dans les salons de coiffure et les instituts sous peine d’amende. Il existe une liste d’affiches obligatoires et une autre d’affichages conseillés.

PLANITY fait le point pour vous et liste les affichages obligatoires et les informations à tenir à disposition des salariés.

L’affichage des prix

l’Arrêté du 27 mars 1987 relatif à la publicité des tarifs de coiffure, en vigueur aujourd’hui, expose que :

Art. 1 : « Les exploitants de salons de coiffure sont tenus d’afficher en vitrine, de manière visible et lisible de l’extérieur de l’établissement, un tarif comportant au moins dix prix T.T.C. des prestations les plus courantes, s’il s’agit de salons pour hommes ou de salons pour dames et au moins vingt prix T.T.C., dont dix pour hommes et dix pour dames, s’il s’agit de salons mixtes.

Les exploitants d’instituts de beauté sont tenus d’afficher de manière visible et lisible de l’extérieur de l’établissement un tarif comportant au moins dix prix T.T.C. des prestations les plus couramment pratiquées.

Les forfaits, regroupant au moins deux prestations, figurant sur ce tarif, doivent faire apparaître le détail des prestations qui les composent.

Ce même tarif devra être également affiché à l’intérieur du salon, visible et lisible par la clientèle, au lieu de paiement. »

Art. 2 : « Les exploitants de salons de coiffure et d’institut devront tenir, à la caisse, à la vue de la clientèle, une carte comportant la liste complète des prix T.T.C. de l’ensemble des services offerts dans l’établissement. Des exemplaires de cette carte seront mis à la disposition de la clientèle dans les salons. »

En résumé :

  • Les prix doivent être visibles à l’extérieur comme à l’intérieur du salon de coiffure, avec des cartes de tarifs disponibles pour la clientèle,
  • Les prix doivent être en TTC,
  • Vous devez afficher 10 prix pour les salons non mixtes et les insituts et 20 prix pour les salons mixtes, bien évidemment si vous disposez de ce nombre de prestations.
  • Vous devez détailler au moins 2 prestations pour justifier du prix.

L’affichage de l’interdiction de fumer et de vapoter

Depuis le 1er février 2007, il est interdit de fumer dans tous les lieux fermés et couverts accueillant du public ou qui constituent des lieux de travail. Cette interdiction doit être clairement apposée, à l’entrée du salon de coiffure et de l’institut, ainsi qu’à l’intérieur.

Et depuis le 1er octobre 2017, l’interdiction a été étendue au vapotage pour les locaux qui reçoivent « des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à usage collectif« 

Panneau anti-tabac conçu par le Ministère de la santé

Attention car le fait de fumer dans un lieu à usage collectif en dehors de l’emplacement réservé à cet effet est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros, et le fait de vapoter est puni d’une amende de 150 euros.

Nous vous conseillons de commander votre panneau légal car à défaut d’affichage, l’employeur ou le chef d’entreprise s’expose à une amende prévue pour les contraventions de la 3ème classe, soit 450 euros au plus.

L’affichage lié aux risques professionnels

Les modalités d’accès au document unique d’évaluation des risques professionnels sont obligatoires (DUER), notamment ceux liés aux contraintes posturales ou aux allergies. En la matière, la formation et l’information doivent se faire en collaboration étroite avec le médecin du travail notamment sur le mode d’emploi des produits. On pourra aussi aborder le bruit, les chutes et glissades, les risques liés aux équipements professionnels (coupure et brûlures), stress….

Les employés de la coiffure son particulièrement exposés aux allergies notamment à cause de produits de coloration et à la répétition des contacts cutanés non protégés par des gants.

Les autres affichages obligatoires

Il existe d’autres affichages obligatoires destiné au personnel quelle que soit la taille de votre entreprise et le nombre de salariés que vous employez, vous êtes tenu d’afficher dans les locaux de votre entreprise, les informations suivantes :

  • Les coordonnées de l’inspection du travail ainsi que le nom de l’inspecteur compétent ;
  • Les coordonnées du médecin du travail ou du service de santé au travail ;
  • Les coordonnées des services de secours d’urgence;
  • Les horaires collectifs de travail : ils sont affichés en caractères lisibles et apposés de façon apparente dans chacun des lieux de travail auxquels ils s’appliquent. Vous devez en faire de même à chaque fois que ces horaires subissent des modifications;
  • Le plan des locaux et mesures d’évacuation
  • Les communications syndicales  pour chaque section syndicale présente dans l’entreprise.

Les affichages recommandés

Il existe d’autres affichages conseillés mais non obligatoires. En cas de besoin vous devrez cependant prouver que vous avez communiqué ces informations à vos salariés, d’une façon ou d’une autre.

  • Les articles 225-1 à 225-4 du Code pénal prohibant et sanctionnant toute discrimination;
  • Les dispositions légales relatives au harcèlement sexuel et au harcèlement moral, dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux ou à la porte des locaux où se fait l’embauche.

Selon l’art. 222-33-2 du Code pénal, « Le fait de harceler autrui est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende ».

  • La convention collective de la coiffure
  • Les textes relatifs à l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes. Le non-respect de ce principe  d’égalité prévoit une amende de 1 500 euros pour chaque rémunération illégale.
  • L’ordre des départs en congés : l’employeur doit indiquer à ses salariés, par tout moyen, la période des congés payés ainsi que l’ordre des départs en vacances de chacun et ce, 1 mois avant le début des congés ;
  • Les jours et heures de repos lorsque l’ensemble du personnel ne bénéficie du repos hebdomadaire le dimanche.

Notre avis​

Se conformer à cette obligation d’affichage est parfois contraignante mais il existe des affiches plastifiés prêtes à l’emploi et il serait dommage de s’en passer et de ne pas le faire car l’amende pour défaut s’affichage n’est pas négligeable. Concernant l’affichage des prix, c’est une obligation qui peut attirer la clientèle car à l’inverse le manque d’affichage la fera fuir. Vous aussi vous aimez regarder la carte d’un restaurant avant d’y entrer, non ?

solution Planity
Voir les commentairesFermer les commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.