Comment bien calculer le prix de revient d’une prestation ?

Savoir calculer un prix de revient est un pré-requis pour fixer une politique tarifaire, décider des primes à accorder à ses collaborateurs, négocier avec ses fournisseurs…. c’est l’assurance d’une entreprise rentable et pérenne. Il est donc très important de savoir le calculer et l’analyser.

Suivez nos conseils pour calculer justement vos prix de revient en fonction de vos prestations.

prix de revient

Le prix de revient, qu’est-ce que c’est ?

Le prix de revient permet de connaitre le prix de vente minimal de vos prestations.

Ainsi, savoir calculer son prix de revient par prestation est essentiel pour définir une politique de prix efficace et rentable pour chaque prestation.

Sachez que plus le cout de revient est faible plus le bénéfice est fort, plus l’entreprise est rentable. Il ne faut cependant pas décider de faire des économies sur tout ! N’oubliez pas que vos clients et clientes viennent avant tout chercher une prestation et la qualité a un coût non négligeable.

Comment calculer un prix de revient ?

Calcul du coût de revient = somme des charges directes et indirectes / prestation

Pour calculer votre prix de revient et distinguer vos charges, vous devez maitriser plusieurs éléments :

  • Les coûts d’achat et d’approvisionnement : l’achat de matières premières, de marchandises, des fournitures consommables, les frais de livraison…
  • Les coûts de production : charges d’exploitation liées à la prestation. Ce sont : les salaires, la quote-part d’utilisation des immobilisations, le loyer, les assurances, le coût de l’entretien, du ménage… ;
  • Les coûts de distribution : on retrouvera notamment ici les dépenses de publicité, les livraisons, les opérations de marketing… ;
  • Les coûts administratifs.

Il est nécessaire d’être vigilant sur l’ensemble des frais engendrés par votre entreprise et de les répartir justement sur chaque prestation afin d’être le plus juste possible et le plus près possible de la réalité. Attention aux oublis ou aux mauvaises affectations.

Cela peut sembler fastidieux mais vous permettra sûrement de découvrir des frais injustement engendrés et de rentabiliser vos prestations mais aussi de vous rendre compte qu’elles ont une vraie valeur qu’il ne faut pas brader. Tenez bien compte du niveau de prestation que vous êtes capable de réaliser. Ne vous surestimez pas mais ne vous sous-estimez pas non plus.

Ce calcul pourra vous amener à vous diversifier pour proposer des prestations plus rentables, rechercher de nouveaux fournisseurs (mais attention aux mauvaises économies !), réduire certaines charges, augmenter vos tarifs, définir au mieux les primes accordées à vos salariés…

prix de revient

Ce qu’il faut savoir

Le prix de revient d’un produit est la somme des charges engagées pour la réalisation d’une prestation. Sa formule de calcul est  la somme des charges directes et indirectes divisée par le nombre de prestations réalisées.

Les charges directes : ce sont les charges qui peuvent être directement imputées à vos prestations : coût d’achats des matières premières, charges liées à la prestation elle-même comme les consommables, les produits, le linge, les salaires,….

Les charges indirectes : ce sont les charges liées au fonctionnement de l’entreprise ainsi qu’à la distribution et à la commercialisation du bien/service. Ce sont les frais de communication, de transport, d’emballage, l’eau, l’électricité, les assurances, le nettoyage, les salaires…

Les salaires : nous avons positionné les salaires dans les charges directes et dans les charges indirectes car vous aurez peut-être du personnel qui ne travaille pas directement à la réalisation des prestations (accueil, administration…) leurs salaires sont donc des charges indirectes. De plus, vous pouvez décider de fixer vos tarifs en fonction de la personne qui réalise les prestations. Vous fixerez donc un tarif en fonction de celui qui fait la prestation et vous pourrez proposer une grille de tarifs différente selon vos coiffeurs ou vos esthéticiennes.

Cela n’a rien d’incohérent et chacun sait que la prestation ne sera pas la même avec quelqu’un qui a de l’expérience qu’avec quelqu’un qui en a moins. De plus, les salaires ne sont pas les mêmes entre vos apprentis, vos employés débutants et les confirmés.

Chiffre d’affaires : somme des ventes des prestations. Il est égal au montant (hors taxes) de l’ensemble des transactions réalisées par l’entreprise avec des tiers dans le cadre.

Bénéfice = chiffre d’affaires – coût de revient

Votre chiffre d’affaire doit permettre de couvrir le coût de revient et de générer du bénéfice. À défaut l’entreprise ne peut pas être rentable.


Mon conseil

Pour bien gérer votre salon de coiffure ou institut, vous aurez compris que le calcul du coût de revient est primordial pour maîtriser de nombreux paramètres.

Quoiqu’il en soit, pour que votre entreprise soit rentable, vous devez calculer les tarifs de vos prestations au plus juste pour ne pas travailler à perte, payer justement vos salariés pour qu’ils développent un plan de carrière chez vous, négocier comme il se doit avec vos fournisseurs, revaloriser votre savoir-faire….

Je vous conseille de travailler le coût de revient de la revente de produits séparément de celui des prestations et de le considérer comme revenu additionnel. Le chiffre d’affaires dégagé par la revente des produits ne doit pas venir compenser une perte de bénéfice éventuel sur vos prestations (sauf cas exceptionnel). Si c’est le cas, c’est que vous devez augmenter vos tarifs.

solution Planity

Voir les commentairesFermer les commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.